Mike Brant : la rue dans laquelle il est décédé à Paris serait "maudite"

Le 25 avril 1975, les Français apprennent la triste nouvelle : Mike Brant est décédé des suites de ses blessures après être tombé du sixième étage de l'appartement situé 6, rue Erlanger dans le XVIe arrondissement de Paris. Si pour certains, le chanteur se serait suicidé, pour d'autres, les rumeurs vont bon train. Mais voilà que depuis le décès de Mike Brant, cette fameuse rue serait le théâtre de faits assez sordides. En effet, le 11 juin 1981, un étudiant japonais, Issei Sagawa, tue une jeune Néerlandaise âgée de 24 ans. Installé 10, rue Erlanger, il l'assassinera dans son appartement, avant de la dépecer et de manger des parties de son corps pendant trois jours. Déclaré irresponsable et libéré après un non-lieu, l'homme est connu sous le nom du surnom de "Japonais cannibale", comme le relèvent les journalistes de CNews, dans un article publié le 2 juin 2022.

Si pendant de longues années, la rue Erlanger a connu un peu d'accalmies, en 2019, nouveau drame dans le XVIe arrondissement de Paris. En effet, dans la nuit du 4 au 5 février, une femme ivre et en pleine crise de démence est maîtrisée par l'un de ses voisins. Cette femme, jugée par la suite déséquilibrée, lui aurait alors lancé ces mots effrayants : "Regarde-moi droit dans les yeux. Toi qui aimes les flammes, ça va te faire tout drôle quand ça va exploser". Trente minutes plus tard, les secours sont appelés pour éteindre un feu dans son immeuble. L'incendie fera dix morts 96 blessés. Selon un article de nos confrères de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles