• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mike Horn : son récit terrifiant sur le jour où il a failli mourir après avoir traversé la glace

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ancien visage emblématique de M6, où il présentait notamment les émissions The Island et À l'état sauvage, Mike Horn a quitté la chaîne pour rejoindre RMC Découverte. Sur cette nouvelle antenne, le célèbre explorateur sud-africain incarnera une série de documentaires retraçant ses différentes expéditions. Les téléspectateurs pourront notamment découvrir sa traversée de l'Arctique sans assistance, à skis et en kayak, avec le Norvégien Borge Ousland en 2019. Un périple au cours duquel Mike Horn a failli perdre la vie après avoir traversé la glace. Dans un entretien accordé au JDD dimanche 26 septembre 2021, l'explorateur s'est confié sur ce moment.

"Avant, je prenais beaucoup de risques. Plus j’approchais de la limite, plus j’étais excité. Mais en Arctique, dans mon trou, j’ai réalisé que c’était un peu dommage de mourir comme ça. La nature m’a montré que la vie pouvait avoir une tout autre valeur", a souligné l'aventurier. Concrètement, Mike Horn et Borge Ousland ont marché pendant 97 jours sur 2 500 kilomètres, dans des conditions extrêmes. Leur progression fut déviée et ralentie par de la glace plus fine à certains endroits. "Dès le premier jour […] nous ne cesserons de traverser des zones d’eau libre. Plus vastes et surtout plus nombreuses que nous l’avions imaginé. Le réchauffement […] se propage jusqu’ici. La glace pourra bientôt être inscrite sur la liste des espèces en voie de disparition !", a écrit l'explorateur dans son livre, baptisé Survivant des glaces, paru jeudi 23 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles