Un milliard de jeunes risquent de perdre une partie de leur audition

Un milliard de jeunes risquent de perdre une partie de leur audition
Un milliard de jeunes risquent de perdre une partie de leur audition - Adobe Stock

Aujourd'hui, il n'est pas rare de croiser dans la rue des jeunes qui marchent d'un pas décidé, avec des écouteurs vissé aux oreilles, ou un casque qui les isole des bruits ambiants. Parfois, on entend même le son qui s'échappe de ces écouteurs tant ceux et celles qui les portent en ont poussé le volume.

Une habitude qui n'est pas sans risque : une étude publiée dans la revue spécialisée BMJ Global Health a établi que 24% des 12-34 ans, soit près du quart d'entre eux, pourrait perdre une part de leurs capacités auditives si elles et ils ne changent pas ce comportement, car le volume de la musique serait réglé à "un niveau dangereux". Jusqu'à un milliard de jeunes adultes et d'adolescents s'exposeraient à ce risque en utilisant leurs écouteurs, ou en fréquentant des salles de concert bruyantes.

Promouvoir des "pratiques d'écoute sûres"

"Il est urgent que les gouvernements, l'industrie et la société civile accordent la priorité à la prévention mondiale de la perte auditive en promouvant des pratiques d'écoute sûres. Les normes, recommandations et boîtes à outils mondiales de l'OMS sont disponibles pour aider à l'élaboration et à la mise en oeuvre d'initiatives politiques et de santé publique visant à promouvoir une écoute sans risque dans le monde entier", déclare le collectif international de chercheurs à l'origine de l'étude, qui a passé au crible les études antérieures sur les appareils d'écoute personnels et les salles de...

Lire la suite


À lire aussi

"Ce sont peut-être les femmes qui vont faire perdre Donald Trump"
Vacances : un quart des jeunes âgés de 5 à 19 ans n'est pas parti en 2011
Vacances : 1 jeune sur 4 n'est pas parti l'année dernière