Minceur : 15 astuces faciles pour faire baisser l'index glycémique (et diminuer le risque de diabète)

L'index glycémique une sorte d'outil qui a été mis au point par David Jenkins et Thomas M.S. Wolever, deux médecins et chercheurs à la faculté de nutrition et de métabolisme de l'université de Toronto, au Canada. Il permet de mesurer l'impact d'un aliment sur l'augmentation de la glycémie sanguine. Autrement dit, la façon dont l'organisme digère, absorbe et utilise les différents glucides pour apporter au corps l'énergie dont il a besoin. Les médecins canadiens ont voulu établir une liste d'aliments que les diabétiques peuvent manger sans risquer de malaise, une glycémie trop haute pouvant provoquer un malaise chez un diabétique. En effet, l'ingestion d'un aliment riche en sucre va provoquer un pic de glycémie plus ou moins important 30 minutes après absorption. Ils ont déterminé un indice de base, puis ont calculé et classé de nombreux autres aliments en fonction de cet indice 100.

Pourquoi s'intéresser à l'index glycémique des aliments ?

Mais A l'inverse, lorsqu'on consomme un aliment à IG élevé, il y a un pic de glycémie. Pour y faire face, le pancréas sécrète en quantité de l'insuline. D'autant que de fortes sécrétions d'insuline interfèrent avec le fonctionnement de la leptine, l'hormone de la satiété. Par ailleurs, les aliments à IG élevé favorisent le stockage des graisses, car plus on fabrique d'insuline, plus on stocke, surtout autour de la taille. Et ce stockage se fait au détriment de la masse musculaire.

A savoir : l'index (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Votre rapport taille/hanches est-il dans la norme et associé à une bonne santé ?
Brûle-graisses : les 15 aliments champions pour vous débarrasser des kilos rebelles
Indice de masse corporelle (IMC) : est-ce vraiment un bon indicateur ?
Une étude brise le mythe des bienfaits du gros petit déjeuner pour la perte de poids
Minceur : comment gérer les kilos du week-end ? Les conseils d'une nutritionniste