Minceur : 12 mauvaises habitudes alimentaires qui font obstacle à la perte de poids

Selon l'enquête CoviPrev menée pendant le premier confinement, 27 % des personnes interrogées déclaraient avoir pris du poids au bout de 5 semaines et 36 % au bout de 8 semaines, l'enquête décrivant également une augmentation des grignotages, de la consommation de produits gras, sucrés et salés et une diminution de l'activité physique. Cela montre que, quand on change ses habitudes, cela peut avoir un fort impact sur notre poids. Dans le mauvais sens comme dans le bon !

Gare aux mauvaises habitudes...

Il y a des choses que l'on fait naturellement, sans y penser, parfois parce qu'elles sont ancrées en nous depuis longtemps, comme finir son assiette à tout prix pour ne pas gaspiller ou regarder la télévision en mangeant, qui sont délétères pour la ligne. Il y a aussi des habitudes liées à notre mode de vie souvent trop chargé et pressé, comme manger trop vite, ne pas penser à boire suffisamment ou prendre du temps sur ses heures de sommeil, qui peuvent également favoriser la prise de poids. Des éléments auxquels on ne pense pas quand on cherche à maigrir, mais qui sont pourtant essentiels, car répétés tous les jours.

Et gare aux mauvais choix alimentaires

L'autre chose qui fait souvent obstacle bien malgré nous à la perte de poids, ce sont les mauvais choix alimentaires. Non, les produits allégés ne font pas maigrir (si c'était magique, ça se saurait !) ; non, les fruits à coque ne sont pas des super aliments à grignoter sans compter (ils sont aussi (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Minceur : voici la pire erreur qui sabote les régimes
6 conseils pour perdre ses petits bourrelets (et rentrer dans son jean)
9 conseils pour reprendre une activité physique… et (enfin) s’y tenir
Haltère : les meilleurs haltères pour une rentrée sportive
Bicarbonate de soude et citron pour maigrir ? Non, ça ne marche pas