Minceur : pourquoi je grossis ? Deux médecins nutritionnistes nous répondent

Myriam Loriol et Christine Vilnet

Avant de nous lancer aveuglément dans la chasse aux kilos, et si nous essayions plutôt de savoir pourquoi on en prend. L'intérêt ? Adopter une « stratégie minceur » qui s'attaque à la cause de nos rondeurs, car on n'a pas toutes le même métabolisme, le même âge, le même rapport à la nourriture… A la lueur des dernières recherches scientifiques, voici les bonnes réponses à toutes vos questions.

Nos experts 

Le Pr Pierre Déchelotte Chef du service de nutrition du CHU de Rouen, directeur du laboratoire Inserm 1073, président de la Société francophone de nutrition clinique et métabolisme.
Le Dr Jean-Michel Lecerf Chef du service de nutrition à l'Institut Pasteur de Lille, auteur de Surpoids, c'est dans la tête ou dans l'assiette ? S'en sortir c'est possible !, Quæ.

Lise, 18 ans : pourquoi ai-je toujours très faim avant les repas ? 

Parce que vous dépensez certainement beaucoup de calories dans la journée ou que vous ne mangez peut-être pas suffsamment… La faim est un signal physique mais aussi chimique. La production de ghréline (hormone de la faim) par l'estomac qui gargouille va alerter l'hypothalamus, une zone de notre cerveau, du besoin imminent de nourriture. Nous sommes conditionnés par les horaires des repas, qui rythment la sécrétion de ghré-line… laquelle a exactement l'effet inverse de la leptine, l'hormone de la satiété, fabriquée par le tissu adipeux. En principe, on retrouve un taux sanguin élevé de ghréline avant un repas, et ce taux diminue au fur et à mesure que l'estomac se remplit et que la sécrétion de leptine augmente.

Naïma, 41 ans : pourquoi ai-je souvent des fringales ?

Manger sert à se nourrir, mais aussi à se faire plaisir ! Cette recherche de bien-être par l'alimentation est particulièrement importante quand on n'est pas en forme, que l'on se sent isolé, que l'on broie du noir… On a...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi