Minceur : et si vous testiez une journée sans sucre ajouté ?

·1 min de lecture

#1 Des légumineuses à la place des féculents

"Les féculents sont principalement constitués par des amidons, ce sont donc d'énormes sources de sucre, alerte le Dr Réginald Allouche, auteur de Le plaisir du sucre au risque du prédiabète (éd. Odile Jacob). Même s'ils sont plus lents à digérer que les sucres rapides, ils sont composés de glucose, tout comme le sucre."

La bonne option est de les troquer par des légumineuses, mieux équilibrées en sucre, en veillant à ne pas les faire trop cuire et en privilégiant une cuisson douce (pour ne pas élever leur index glycémique). Car, même si les légumineuses contiennent de l'amidon, elles sont surtout riches en amylose (un amidon en forme de spirale, ce qui rend l'extraction du glucose plus difficile par l'organisme), contrairement aux féculents comme la pomme de terre, qui est surtout composée d'amylopectine (un amidon dont le glucose est facilement accessible, avec un IG élevé).

Notre spécialiste conseille donc de se limiter à 1 portion de féculents par jour, à raison de 150 g cuits (soit l'équivalent d'un petit bol).

#2 Pas de cigarette qui entretient l'envie de sucre

Fumer pousse à consommer plus de sucre. "L'addiction au tabac est principalement une addiction au sucre, car la cigarette contient des additifs sucrés", explique le Dr Denys Coester, médecin-anesthésiste, auteur de Zéro sucre grâce à l'auto-hypnose (éd. Larousse). La cigarette électronique, avec ses multiples saveurs sucrées, est encore (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Les 15 aliments les plus riches en vitamine K
1 cake marbré, 5 versions originales
6 sauces traditionnelles pour vos pâtes version allégée
Comment utiliser la science pour revisiter les recettes de cuisine ?
6 recettes originales et légères de papillotes printanières