Minimalisme: elles ont décidé de se passer du superflu

·1 min de lecture

Vider ses placards, jeter ce dont on ne se sert plus... Suite aux différents confinements, aux restrictions de sortie et à la fermeture des centres commerciaux, de plus en plus de Français en sont venus à s’interroger : dois-je continuer à amasser autant d’objets ? Rien d'étonnant, dès lors, au carton plein du documentaire, The Minimalists : Less Is Now, diffusé sur Netflix. Les deux Américains qui ont érigé le minimalisme en mouvement planétaire y rappellent combien ce mode de vie consiste à « choisir ce qui compte vraiment pour soi et le vivre à fond ». Dans un petit livre à la couverture épurée*, les deux amis d’enfance, anciens cadres supérieurs, distillent les secrets d’une vie plus simple et plus frugale. Leur crédo ? Vivre mieux avec moins. Découvrant la vacuité de l’accumulation de biens matériels, ils ont fait eux-mêmes l’inventaire dans leur vie afin de prendre des décisions radicales. Comme tout changement, les premiers pas risquent d’être difficiles, préviennent-ils. « Mais en l’espace de deux ans tout a changé pour nous. Nous nous sommes débarrassés du superflu au profit d’une vie plus enrichissante Nous avons découvert que nous pouvions être heureux. ». Alors, vous commencez quand ? * Minimalisme, de Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus , Éditions J’ai Lu, 2021

« Il y a dix ans, à la naissance de mon premier enfant, j'ai eu une véritable prise de conscience. Arrivée de Madagascar quelques années plus tôt avec une seule valise, je croulais sous les objets. J’ai (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite