Minnesota : une candidate au sénat commence à accoucher en plein discours et doit renoncer à l’élection

Erin Maye Quade a dû interrompre son discours final de campagne pour aller accoucher. Le parti Démocrate a refusé de reporter l’élection, la disqualifiant d’office.

Erin Maye Quade, candidate démocrate au Sénat du Minnesota, était en plein discours de campagne quand elle a commencé à avoir des contractions. De plus en plus fortes. De plus en plus rapprochées. Bref : son bébé arrivait, alors qu’elle était en train de parler devant quelque 200 personnes…

À lire également >> Enceinte et Première ministre : en Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern montre l’exemple

La candidate a évidemment dû interrompre sa prise de parole en pleine convention finale de son parti et courir à la maternité pour accoucher. Mais elle a également dû se retirer de la course : malgré les circonstances, le parti Démocrate a refusé de reporter l’élection. En effet, elle devait pouvoir débattre avec son adversaire et être présente lors du vote pour pouvoir y prétendre.

Un discours interrompu par la douleur des contractions

Erin Maye Quade en avait pourtant fait la demande préalable : un rendez-vous à l’hôpital était fixé le soir-même, tant les contractions étaient rapprochées et se faisaient fortes à quelques heures de la convention. Son directeur de campagne avait alors signalé l’état de sa candidate afin que le débat soit décalé – sans succès. Erin Maye Quade a donc passé la journée à s’isoler tous les quarts d’heure pour gérer la douleur des contractions. La jeune femme avait par ailleurs lancé une campagne de dons, pour lui permettre de prendre un mois de congé maternité sans avoir à interrompre sa...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles