Miossec : "En tournée, on a l'impression d'être un cosmonaute"

·1 min de lecture

À période exceptionnelle, concerts exceptionnels. Miossec, qui vient de reprendre sa tournée, était vendredi la tête d'affiche de la deuxième soirée des Vieilles Charrues 2021. Très heureux de pouvoir enfin remonter sur scène, c'est dans une formule tout à fait nouvelle qu'il reprend les concerts. Notamment parce que le loup solitaire breton défend des titres composés pendant la très particulière année 2020 avec sa compagne, la violoniste virtuose Mirabelle Gilis.

>> Vivez les Vieilles Charrues avec Émilie Mazoyer sur Europe 1 du 8 au 18 juillet

De cette collaboration amoureuse est né Falaises !. Un mini-album que Miossec n'aurait "jamais imaginé en temps normal", comme il l'explique pour Europe 1 au micro d'Emilie Mazoyer, installé dans sa loge du festival de Carhaix. "Avec ma compagne, on s'est mis au travail et on a fait un disque de quatre titres intégralement à la maison. Nous n'aurions même pas osé y penser avant", confie-t-il. "C'est assez drôle de se retrouver à faire de l'artisanat chez soi."

"Il n'y a rien de plus chiant que de raconter une tournée à quelqu'un"

Mirabelle Gilis accompagne d'ailleurs Miossec sur scène pendant la tournée des festivals qu'il entame. "Nous reprenons justement des morceaux de Falaises !, et c'est agréable de pouvoir partager la tournée ensemble", explique le chanteur. "Il n'y a rien de plus chiant que de raconter une tournée à quelqu'un. Les mots ne sont pas à la hauteur des émotions que l'on vit : on a l'impression d'être un cosmon...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles