Miss Sri Lanka blessée : sa couronne lui a été arrachée pendant la cérémonie

·1 min de lecture

Le concours Miss France est très strict. Les candidates en lice pour le titre de plus belle femme de France doivent toutes respecter certains critères décidés par le comité dirigé par Sylvie Tellier : pas de tatouages apparents et pas de chirurgie esthétique. Les jeunes femmes doivent également être âgées de 18 à 24 ans, faire minimum 1m70 et être célibataires. "Ni divorcées, ni veuves, ni pacsées, sans enfant", précise le règlement. Au Sri Lanka, c’est totalement le contraire : les candidates au titre doivent être mariées pour pouvoir participer au concours de beauté. Et c’est à cause de cette règle que la nouvelle Miss Sri Lanka, Pushpika De Silva, a été humiliée par Caroline Jurie, la gagnante de l’édition précédente... Dimanche 4 avril 2021, à la fin de l’élection qui se déroulait dans la ville de Colombo, cette dernière a pris la parole, furieuse : "Il y a un règlement, vous devez être mariée et pas divorcée donc j’en profite pour vous dire que la couronne va à la première dauphine", a-t-elle déclaré, avant de lui arracher la couronne, et de la poser sur la tête de sa première dauphine, comme le rapporte BFMTV mercredi 7 avril 2021.

Sous le choc, la jeune femme de 31 ans, qui a par la suite déclaré avoir été blessée à ce moment-là (au point d’avoir dû se rendre à l’hôpital) a quitté la scène. Les candidates se seraient par la suite battues en coulisse... Mais Pushpika De Silva a fini par remporter la partie. La Miss a réussi à prouver à l’organisation qu’elle n’était pas divorcée, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite