Mitterrand par ses biographes : « Il était en recherche de présence féminine à ses côtés »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans « Le Dernier Secret »*, Claire raconte sa liaison avec François Mitterrand. Une histoire clandestine qui aura duré huit ans. Deux biographes du Président, Christophe Barbier et Franz-Olivier Giesbert, reviennent sur le mythe du séducteur qui entoure toujours l’homme d’État 25 ans après sa mort.

Pendant huit ans, elle a été la maîtresse cachée de François Mitterrand. Elle, c’est « Claire » – le pseudo qu’elle a choisi pour raconter son histoire. Au début de leur relation, en 1988, elle a 22 ans, le Président en a cinquante de plus et vient d’entamer son deuxième mandat. Dans un entretien fleuve à lire dans ELLE, Solenn de Royer, autrice de l’ouvrage « Le Dernier Secret » (éd. Grasset), à qui « Claire » a accepté de se confier, détaille cette dernière liaison, clandestine. 

Une nouvelle révélation sur François Mitterrand, plus de 25 ans après sa mort. « C’est assez fascinant de voir qu’on peut toujours apprendre des choses sur un homme politique décédé depuis des décennies »,  sourit Christophe Barbier, auteur des « Derniers jours de Mitterrand » (éd. Grasset, 2011). « Et après tout, en sachant que Mitterrand a été toute sa vie un grand séducteur, un Don Juan qui aime les femmes, on n'est pas surpris de lui découvrir encore une histoire d'amour. »

À lire aussi >> Exclusif - Claire et Mitterrand : « C'est un amour traversé par l'impossibilité »

Franz-Olivier Giesbert, qui a également documenté le règne de l’ancien chef d’État dans « François Mitterrand, une vie », (éd. Seuil, 1996), estime que cette dernière relation étaye ce mythe du Mitterrand séducteur et épicurien. « Il me parlait souvent des femmes qu'il courtisait, il y en a beaucoup qui lui résistaient d'ailleurs, s’amuse le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles