La mixité scolaire, « clairement l'une des priorités » de Pap Ndiaye

© Eric TSCHAEN / POOL / AFP

Le ministre de l’Education nationale a répondu aux questions de « Brut » sur les enjeux d’une rentrée scolaire sous tensions.

La question de la mixité scolaire est « très clairement une des priorités » de Pap Ndiaye, a déclaré lundi le ministre de l'Education nationale au média Brut, affirmant que l'école « est injuste avec les pauvres ».

Lire aussi >> Rentrée scolaire, inflation : comment gérer le stress lié à l’argent ?

https://t.co/3PknTYVHlg

— Brut FR (@brutofficiel) August 29, 2022

« L’école se débrouille mal avec les pauvres »

« On peut dire un peu brutalement que l'école se débrouille mal avec les pauvres et qu'elle est injuste avec les pauvres », a-t-il dit au média en ligne, à trois jours de la rentrée des classes.

A la question de savoir comment y remédier, il répond : « Il faut travailler par exemple sur la mixité scolaire, il faut travailler pour que l'éducation prioritaire - les zones dites REP, REP+, et il y a d'autres dispositifs - soit bien calibrée », précise-t-il.

Une « priorité de mon ministère »

Selon le ministre, « il y a la question de la carte scolaire qui est posée, il y a la question de la valorisation des établissements qui sont situés dans les quartiers défavorisés. Il y a un ensemble de choses sur lesquelles on peut agir ». « C'est très clairement une des priorités de mon ministère », conclut-il.

La carte scolaire est le dispositif qui affecte les élèves dans tel ou tel établissement, selon plusieurs critères, dont notamment l'adresse du domicile de l'enfant. Les études internationales PISA - qui étudient les...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi