Le modèle français pourrait sauver les salles de ciné, malgré le Covid-19 et le streaming

·1 min de lecture

Les salles de cinéma vont-elles mourir ? Non, selon Thierry Frémaux, directeur du festival de Cannes, invité d'Europe 1. Et le modèle français, grâce à son exception culturelle, pourrait en cela se distinguer de ses voisins européens et des Etats-Unis dans cette double crise du Covid-19 et de la concurrence du streaming. C'est ce qu'expliquent les journalistes Thierry Chèze, directeur de la rédaction de Première, et Thierry Lounas, directeur de la rédaction de So Film, invités jeudi de Culture Médias.

>> Retrouvez Culture Médias en replay et en podcast ici

"On a toujours dit que les salles allaient mourir : quand la télé est arrivée, quand la vidéo est arrivée, quand le piratage est arrivé... Les salles ont toujours survécu", rappelle Thierry Chèze. Le journaliste est donc confiant quant à la concurrence du streaming. "Les salles avaient battu un record en 2019, il n'y a aucune raison que ce rythme-là ne reprenne pas dès qu'elles rouvriront", estime-t-il.

La France fait mieux que les Etats-Unis

Car dans cette double crise, le cinéma et les salles françaises s'en sortent bien. Surtout si on les compare au géant du secteur. "On voit d'abord tout un pan du cinéma indépendant américain, et même les plus grands auteurs, dire que leur film ne peut pas être financé s'il n'y avait pas Netflix ou Amazon", explique le journaliste de Première. "C'est le cas de Scorsese, c'est le cas de David Fincher."

>> LIRE AUSSI - Pedro Almodovar refuse que son prochain film avec Penelope C...


Lire la suite sur Europe1