Mode : haut les hommes !

Alors que nous troquons nos stilettos pour des sneakers, quelques garçons chaussent les talons. La mode s'emballe... La rue suivra-t-elle ?

"Mon mec en escarpins ? C'est vrai que ça lui ferait de belles jambes !" Si l'idée amuse Pauline, 29 ans, elle n'imagine pas sérieusement son compagnon sur des talons de 12. Et pourtant. En octobre dernier, lors des défilés printemps-été 2020 à Paris, Mugler faisait marcher ses modèles masculins en sandales hautes, et Rick Owens saluait le public en bottines à plateformes. Chez Maison Margiela, John Galliano avait choisi la botte pour tou.te.s, filles comme garçons. Parmi lesquels le jeune mannequin Leon Dame, dont la démarche plus cassée que celle de Samuel Umtiti a été visionnée des millions de fois sur Instagram.

A Hollywood, la vedette est aussi un homme en talons : le flamboyant Billy Porter, acteur de la série Pose , qui nous plonge dans la culture "ballroom", cette scène artistique créée par des personnes afro-américaines trans et homo, qui a explosé dans les années 80 et où l'on danse le "voguing", parfois perché sur des talons vertigineux.

Une histoire haut perchée

Le talon pour homme n'est donc pas une nouveauté. Loin de là, rappelle Aurélie Dehling, docteure en anthropologie. "On retrouve sa trace dès 3 500 avant Jésus-Christ. Très tôt, il devient un élément différenciant, qui montre qu'on n'appartient pas à la même société que les autres. C'est la chaussure des acteurs, des nobles... Bref, ceux qui ne travaillent pas comme les basses castes, ne se salissent pas et ont le temps de se mouvoir lentement."

Grands fans aussi, Louis (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Moncler : la haute couture, c'est aussi une collection de doudounes façon grands soirs
Le grand retour de Laetitia Casta sur le podium de Jacquemus
Flashback : retour en images sur les défilés fous de Jean Paul Gaultier
Audrey Hepburn : ses plus beaux looks qui nous inspirent encore en 2020
Shopping : le look grand air de Lady Di en 8 pièces