Publicité

Wikipédia ne sera pas enquiquiné par la loi sur la majorité numérique

Sénat
Sénat

Le Parlement discute d’une proposition de loi qui fixe à 15 ans la majorité numérique. En dessous, les mineurs devront avoir l’accord de leurs parents pour s’inscrire sur un réseau social. Problème : la définition est si générale qu’elle touche aussi… Wikipédia.

En fin de compte, les encyclopédies en ligne à but non lucratif, comme Wikipédia ne seront pas embêtées par la loi sur la majorité numérique. Au Sénat, l’amendement destiné à patcher la faille du texte a été adopté et conservé lors des échanges entre sénateurs et députés, en commission mixte paritaire. Une exception qui bénéficie aussi aux répertoires éducatifs ou scientifiques à but non lucratif.

Article original :

L’encyclopédie libre et gratuite Wikipédia pourra-t-elle toujours accueillir des internautes de moins de quinze ans dans quelques semaines ? C’est cette question surprenante qui se pose depuis le début de l’année, en raison d’une récente proposition de loi instaurant une « majorité numérique » en cours d’examen au Parlement.

À l’origine de ce texte figure la volonté de filtrer plus efficacement l’âge à partir duquel on peut s’inscrire sur un réseau social sans l’autorisation de personne. Ce seuil est fixé à quinze ans. En dessous, l’accord parental serait un préalable obligatoire pour s’inscrire sur un site communautaire — comme TikTok, un service extrêmement apprécié par les plus jeunes.

Une définition de réseau social qui ratisse large

Problème : la définition retenue pour qualifier ce qu’est un réseau social est si large qu’elle frappe aussi des plateformes qui n’ont pas grand-chose à voir avec Facebook et Twitter,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Romain Vincens avec Canva