Pour moins de 500 euros, vous pouvez vous envoler vers une destination inconnue

·2 min de lecture

La compagnie aérienne australienne Qantas propose des vols mystères à bord d’un Boeing 737. Un trajet vers l’inconnu.

En raison des contraintes sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, le trafic aérien a chuté massivement. Plusieurs compagnies ont donc tenté d’innover afin de redonner confiance aux passagers. À Taïwan, une compagnie aérienne proposait ainsi d’emmener les passagers pour un voyage de trois heures avant de revenir au même aéroport. La compagnie aérienne australienne Qantas a lancé une offre à 577 dollars (484 euros) vers une destination mystère, détaille Business Insider. Les passagers connaîtront uniquement leur destination lors de l’atterrissage.L’idée est relativement simple. Les passagers montent à bord d’un Boeing 737 qui va dans une direction inconnue. Les vols décollent le matin depuis Brisbane, Sydney ou Melbourne et repartent le soir même. Les frontières australiennes sont fermées jusqu’au 17 juin, il ne s’agit donc que de vols intérieurs. L’offre qui commence dès le mois de mars se poursuivra jusqu’en mai prochain. Seuls 120 passagers seront autorisés sur chaque vol. Qantas donne toutefois quelques détails à ses passagers. Ainsi, ceux qui s’envolent de Sydney sont invités à emporter un maillot de bain pour un voyage offrant "des tropiques, de l’eau salée et des déjeuners sur la plage". À noter que ce n’est pas une première pour la compagnie australienne. Dans les années 1990, elle proposait déjà des vols mystères de ce genre.

>> A lire aussi - Qantas vend les chariots de bar des Boeing 747

Plus récemment, au mois d’août dernier, Qantas a aussi proposé des rotations touristiques au-dessus de l’Antarctique. Par ailleurs, des billets d’avion pour "nulle part" s’étaient aussi vendus en 10 minutes. L’occasion d’observer depuis le ciel la Grande barrière de Corail ou l’Uluru. Des initiatives qui ont plusieurs objectifs. Tout d’abord, Qantas essaie de relancer son activité. L’entreprise va mal, financièrement. Selon les Echos, Qantas a perdu 707 millions d’euros entre juin et décembre 2020. Cette offre pourrait aussi stimuler le tourisme dans certaines zones du (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Un sens interdit dans une rue à sens unique sème la pagaille à Perpignan
Nîmes : des lycéens verbalisés pour non-port du masque devant leur lycée
New York : elle fait une découverte incroyable derrière son miroir
Loi climat : les propositions les plus ambitieuses pour muscler un texte jugé insuffisant
Lyon : il avait acheté des centaines de faux permis et des voitures sur Snapchat