Publicité

Moins de vaches pour diminuer la pollution : un rapport de la Cour des comptes échauffe les éleveurs

Le monde français de l'élevage est sonné mardi au lendemain de la recommandation de la Cour des comptes de "définir une stratégie de réduction" du cheptel bovin pour diminuer l'empreinte carbone de la France, alors que le gouvernement s'efforce de ne pas braquer les agriculteurs. "Lire que votre activité doit cesser ou largement diminuer, c'est très compliqué pour des éleveurs" déjà de moins en moins nombreux, a déclaré à l'AFP le président du syndicat agricole majoritaire Arnaud Rousseau. "C'est vécu comme une vraie blessure", a-t-il ajouté.

Lundi, alors que la Première ministre Elisabeth Borne présentait les réductions d'émissions de gaz à effet de serre à atteindre dans tous les secteurs d'ici à 2030, sans détailler les leviers, la Cour des comptes a recommandé dans un rapport de "définir et rendre publique une stratégie de réduction" du cheptel bovin pour respecter les engagements climatiques de la France. L'élevage bovin (environ 17 millions de têtes aujourd'hui) pèse pour 11,8% des émissions du pays, premier producteur européen de viande bovine et deuxième troupeau laitier derrière l'Allemagne. Les vaches, en digérant, produisent et rotent du méthane, un gaz au pouvoir très réchauffant. "On voit (...) mal comment les émissions de méthane pourraient baisser de 30% à la fin de cette décennie sans que l'agriculture, en tout premier lieu le cheptel bovin, soit affecté", écrit la Cour des comptes.

Jusqu'ici, le gouvernement a ménagé le secteur agricole: il lui demande moins d'efforts (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bruno Le Maire dit non aux hausses d’impôts et de la dette pour financer la transition écologique
Voici le nouvel indicateur pour comparer le tarif des contrats de gaz, cette norme qui va faire grimper le prix des voitures… Le flash éco du jour
Finances publiques : le gouvernement va geler 1 % supplémentaire des crédits du budget 2023
Guerre en Ukraine : la Russie va utiliser des unités d'artillerie similaires au Caesar français
Jeff Bezos choisit une bague au prix exorbitant pour sa demande en mariage