Un mois après sa réouverture, la reprise "encourageante" du Moulin Rouge

·1 min de lecture

Le plus célèbre des cabarets du monde a rouvert ses portes le 10 septembre dernier après dix-huit mois de fermeture, Covid-19 oblige. "Il y avait beaucoup de stress et beaucoup d'émotion pour tous les collaborateurs : pouvoir revoir cette euphorie et cette joie sur scène, c'était très émouvant", explique Jean-Victor Clérico, directeur général du Moulin Rouge. Créé en 1889, le cabaret est un groupe avec des dizaines de filiales qui emploie 450 salariés. 

Il n'avait pas été fermé aussi longtemps depuis 1915, après un incendie. En temps normal, le cabaret est uniquement fermé lorsque les revues changent. Il est ouvert tous les jours de l'année, avec deux spectacles par soir. "C'était vraiment pour nous la plus grosse épreuve qu'on ait dû subir depuis 1915", rappelle-t-il sur Europe 1 dans La France bouge. "Nous sommes contents de cette reprise, assez encourageante."

Des dîners spectacles dès le 21 octobre

Mais la réouverture du cabaret ne signifie pas pour autant, le retour à la vie d'avant. En effet, les spectateurs ont accès à des tablées, mais ne sont pas mélangés s'ils sont arrivés séparément. Un choix assumé par le directeur, qui vise à "encourager la reprise", mais aussi "rassurer [les] spectateurs". De même, le Moulin Rouge n'a pas encore repris ses horaires habituels : il est uniquement ouvert du mercredi au dimanche, au lieu de la semaine entière. Cette modification entraîne une baisse du nombre de spectacles proposés, "mais ces dates-là sont quasiment complètes" a...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles