Molluscum contagiosum : comment reconnaître ces éruptions cutanées ?

Molluscum contagiosum : qu'est-ce que c'est ?

"Le molluscum contagiosum est une maladie de peau d'origine virale. Le virus à l'oeuvre est le même que celui de la rougeole, du zona ou de l'herpès", explique le Docteur Gaucher. Comme dans le cas d'une verrue, même si le virus n'est pas de la même famille, le virus va venir se loger dans la peau. "Depuis que la variole a totalement disparu des pays riches, on observe une recrudescence de cas de molluscum contagiosum car il n'y a pas d'immunité collective," ajoute-t-elle.

La maladie touche surtout les enfants, dont le système immunitaire n'est pas encore pleinement opérationnel et qui n'ont pas hérité des anticorps de leur mère. "Les parents l'ont généralement croisé dans l'enfance. Dans une grande majorité des cas ils ne seront pas contaminés par leurs enfants.", précise la dermatologue.

Symptômes du molluscum contagiosum : à quoi ressemblent les boutons ?

"Le virus se met dans la peau et va produire une petite boule blanche", explique la dermatologue. La boule contenant du virus, il suffit de se gratter pour en avoir sous les ongles et le répandre partout. Le taux de contagiosité de cette maladie est donc très élevé. "On peut en avoir partout : le ventre, le visage, les jambes. Mais on en retrouve aussi très souvent au niveau des lésions d'eczéma, derrière les genoux ou dans le creux du coude. La peau se défendant moins bien à ces endroits", ajoute le Dr Gaucher.

On observe parfois une infection au niveau local qui peut aller jusqu'au furoncle mais généralement le bouton est non douloureux. Il arrive, si la boule était particulièrement grosse et profonde, que la disparition du bouton laisse une cicatrice plus ou moins visible.

Les traitements : à domicile ou chez le dermatologue ?

Les lésions finissent par disparaître d'elles-même mais cela peut être long, de plusieurs mois à un an dans certains cas. Il n'existe pas de prise en charge type. "On peut choisir de ne rien faire car si le molluscum contagiosum est très contagieux

(...) Cliquez ici pour voir la suite