"Un moment de panique": au Maroc, un Français, propriétaire d'un hôtel près de Marrakech, a tout perdu

"Un moment de panique": au Maroc, un Français, propriétaire d'un hôtel près de Marrakech, a tout perdu

En l'espace de quelques secondes, ils ont tout perdu. Sébastien Leducq et sa femme possèdent un hôtel à Amizmiz, au cœur de l'Atlas, près de l'épicentre du séisme qui a ravagé le Maroc dans la nuit de vendredi à samedi.

Au moment du tremblement de terre, Sébastien Leducq est à l'extérieur avec plusieurs de ses clients. "On a entendu un drôle de bruit, je n'ai pas compris ce qu'il se passait, ça s'est mis à bouger, ça montait de 20cm", raconte-t-il à BFMTV.

Il voit un nuage de fumée et pense que quelque chose a explosé dans son hôtel. Il s'approche et c'est la sidération. "Je vois des vagues qui viennent jusqu'à moi", explique-t-il en pointant du doigt la piscine.

"Un moment de panique"

Il s'approche de l'hôtel, "et là ça devient un moment de panique". Immédiatement, il cherche à savoir si des clients ou des employés se trouvent à l'intérieur. Heureusement, la grande majorité était sortie.

"Sauf dans la dernière chambre, le mari a pris sa femme pour la mettre dans la salle de bains, et devant ses yeux, le sol est parti", raconte le Français de 53 ans.

Au total, aucune personne n'a été blessée. "Mais parmi les familles de nos employés, il y a beaucoup de décès", explique Sébastien Leducq. "On se dit que franchement nous on n'a pas à se plaindre: on va pouvoir se reconstruire, il y en a qui ne pourront pas", conclut-il.

Article original publié sur BFMTV.com