Les moments forts du défilé Etam en images

Ce lundi 4 octobre, l’Opéra Garnier accueillait le défilé Etam. La marque de lingerie préférée des Françaises dévoilait un show entre inspiration ballet et disco. Tour d’horizon des plus beaux looks de la soirée.La soirée avait mal commencé. En cause ? Une panne mondiale touchant les réseaux Facebook, Instagram et WhatsApp. En backstage du défilé Etam, on croit d’abord à un problème technique, avant de comprendre qu’il faudrait bien se passer des réseaux sociaux le temps de quelques heures (sept au totale). Un incident aux conséquences concrètes pour la marque de lingerie française, qui devait diffuser son défilé annuel en direct sur son compte Instagram. Le million de followers du compte a donc dû faire sans, et les influenceurs assis en frontrow se sont vus contraints de négliger leurs stories. Assis dans des gradins installés face à l’emblématique bâtiment parisien, débarrassés du bal de notifications que l’on subit au quotidien sans même s’en rendre compte, l’heure était à profiter pleinement du show. Chose rare tant on a l’habitude de tout filmer, partager, commenter. Finalement, ce bug fait pleinement profiter de l’instant présent, et c’est tant mieux.Lire aussi : Le corset, l’histoire d’une mode controverséeUn véritable défilé spectacleSi le décor avait déjà de quoi faire rêver, les différentes prestations de la soirée ont fait du show un spectacle ultra joyeux. Après une très classique « Sarabande » d’Haendel, joué par l’Orchestre national de Paris, trois BMX investissent le parvis de l’Opéra Garnier pour une démonstration endiablée. Puis, le duo Lala&Ce et Le Diouck accueillent les mannequins, avant que Juliette Armanet et Imany ne les fassent danser sur leurs tubes respectifs « Le dernier jour du disco » et « Don’t be so shy ». Parmi les tops à fouler le podium, Constance Jablonski, Mélodie Vaxelaire, Thylane Blondeau et Lena Simonne mènent la danse. Après trente minutes de défilé concert, le duo australien Shouse anime le final ultra coloré avec son tube « Love Tonight ».Une collection inspirée par la danseSur le catwalk, la collection se divise en deux parties distinctes. Inspirée par l’univers du ballet, et plus particulièrement du symbolique cygne noir, célèbre personnage du « Lac des cygnes », la lingerie noire se pare de détails sexy et ultra féminins. Guêpière à plumes, body à découpes audacieuses, soutien-gorge transparent et culotte à dentelle se mêlent à un tutu immaculé, diadème scintillant, une cape fluide dramatique. Après la danse classique, au tour du disco d’être mis à l’honneur. Tenues métallisées, ensemble rose fluo, guêtres fuchsia, legging vinyle, accessoires pop, talons transparents… les couleurs vibrantes et matériaux eighties ont fait faire un saut dans le temps aux invités.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles