Monceau Fleurs lance une vente flash de plantes vertes à petit prix dans toute la France !

·2 min de lecture

Des végétaux à (tout) petit prix ? C'est possible, grâce au Marché aux plantes vertes de Monceau Fleur qui se tiendra du 25 août au 5 septembre. Au programme, des cactus à 2€, des ficus à 5€ et des Calathea à 10€.

La pandémie a ravivé les envies de jardinage des Français. Pendant le premier confinement, 66% des amoureux des végétaux ont passé davantage de temps à s'occuper de leur jardin, la moitié ayant même pris soin de leurs plantes quotidiennement. Quant à ceux qui n'ont pas la chance de disposer d'un espace extérieur suffisant, ils ont pu s'essayer à la réalisation d'un compost maison en appartement ou encore à l'art du regrowing, pour faire repousser ail, oignon, laitue et basilic à la maison.

Des végétaux à moins de 2€ au Marché aux plantes vertes de Monceau Fleurs

Mais les légumes ne sont pas les seuls à avoir la cote. Les plantes vertes, elles aussi, passionnent les Français ! Parmi leurs préférées, on trouve, selon un sondage relayé par Ô Magazine, le monstera, le palmier Kentia, le ficus lyrata, le yucca, la sansevière et l'aloe vera.

Un Dracaena pas cher.
Un Dracaena pas cher.

Un Dracaena © Monceau Fleurs

A découvrir également : 4 plantes d'intérieur qui n'ont (presque) pas besoin de lumière

Bonne nouvelle pour ceux qui ont la main verte, Monceau Fleurs organise une grande vente flash de plantes à prix cassés du 25 août au 5 septembre. Pilea, fougères, succulentes, terrariums... il y en aura pour tous les goûts. Et surtout toutes les bourses. Il sera possible de se procurer un végétal à partir d'1,95€ seulement ! Les ficus seront proposés à partir de 5€, les cactus à partir de 2€, les Calathéa à partir de 10€ et les Dracaena à partir de...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles