Le monde de la gymnastique choqué après la diffusion d'une vidéo où une jeune athlète noire se voit refuser une médaille en Irlande

Le monde de la gymnastique choqué après la diffusion d'une vidéo où une jeune athlète noire se voit refuser une médaille en Irlande

Une vidéo jusqu'ici passée sous silence a ému les réseaux sociaux: on y voit une jeune athlète noire, au côté de ses coéquipières, être la seule à ne pas recevoir de médaille, à l'issue d'un concours à Dublin. La séquence remonte en fait à mars 2022, mais a été vue des millions de fois ces derniers jours. Une polémique sur fond de racisme qui arrive bien après, mais qui a contraint la fédération irlandaise à s'exprimer.

Des faits remontant à un an

Le média irlandais The Irish Times explique que la jeune fille a reçu des excuses écrites de Gymnastics Ireland après que ses parents ont témoigné d'un comportement raciste de la part d'un de ses officiels, qui l'avait exclue d'une cérémonie de remise de médailles à la National Indoor Arena il y a plus d'un an.

La fédération irlandaise a déclaré avoir reçu une plainte des parents de la jeune fille juste après l'incident et avoir "immédiatement pris contact" avec eux, "en plus de prendre immédiatement contact avec la fonctionnaire en question".

Une affaire considérée comme "résolue" par la fédération

"Dans un premier temps, nous avons tenté de régler le problème par le biais de la procédure informelle prévue par notre politique en matière de discipline et de plaintes, a poursuivi le communiqué. Cependant, à la suite d'une série de communications avec les parents, ceux-ci ont informé Gymnastics Ireland qu'ils ne s'engageraient pas dans ce processus et qu'ils recherchaient des conseils juridiques."

Après de nombreuses discussions entre plusieurs acteurs - le garant de l'éthique dans la gymnastique international (basé en Suisse), le Sport Dispute Solutions d'Irlande, l'employée de la fédération et la famille - une solution a été trouvée entre les parties et l'affaire était donc "considérée comme résolue".

Des excuses non-acceptées par la famille

Gymnastics Ireland assure ne pas être au courant de l'accord passé entre l'employée et la famille de l'athlète et a déclaré dans un communiqué que l'officiel en question "acceptait pleinement que ce qui s'était passé n'était pas acceptable mais soulignait que ce n'était pas intentionnel".

"L'officiel concerné a déclaré qu'après avoir réalisé l'erreur, il l'a immédiatement rectifiée et s'est assuré que la compétitrice concernée reçoive sa médaille avant de quitter le terrain de jeu. L'officiel a également exprimé son profond regret pour ce qu'il a décrit comme une 'erreur honnête' et a demandé l'opportunité de s'excuser en personne auprès de la compétitrice et de sa famille. Cette demande a été refusée dans un premier temps. Des excuses écrites fournies par la personne identifiée ont depuis été remises à la compétitrice et à sa famille", conclut l'instance.

"Il n'y a pas de place pour le racisme"

La quadruple championne olympique de gymnastique Simone Biles a réagi et expliqué qu'elle aussi avait été mise au courant avant: "Quand cette vidéo a circulé, ses parents m'ont contactée. Cela m'a brisé le cœur, alors je lui ai envoyé une petite vidéo. Il n'y a pas de place pour le racisme, quel que soit le sport ou l'endroit!" Sa coéquipière américaine Jordan Chiles, médaillée d'argent aux Jeux olympiques, a qualifié l'incident de "plus que blessant à bien des égards".

Article original publié sur RMC Sport