• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Tout le monde veut prendre sa place" : Laurence Boccolini en danger ? Les révélations de Cyril Hanouna

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Visage emblématique du jeu Tout le monde veut prendre sa place durant 15 ans sur France 2, Nagui a pris la décision de quitter la présentation du programme quotidien cette saison. Pour le remplacer, la chaîne publique a choisi de faire confiance à Laurence Boccolini, qui a pris les commandes de l'émission depuis le lundi 9 août 2021. Un changement d'animateur qui fut également accompagné par plusieurs modifications, que ce soit au niveau du décor, du générique, ou bien encore des règles de l'émission. Malheureusement pour l'ancienne présentatrice du Maillon Faible, les audiences ne sont pour l'instant pas au rendez-vous.

Aux commandes d'un nouveau numéro de Touche pas à mon poste, diffusé en direct sur C8 jeudi 2 septembre 2021, Cyril Hanouna a évoqué les mauvais résultats de Laurence Boccolini depuis qu'elle a pris la tête de Tout le monde veut prendre sa place. "C'est vrai que Laurence Boccolini, elle galère. Très, très faible encore ce matin", a ainsi débuté celui qui s'est récemment écharpé avec Arthur sur les réseaux sociaux. "Jean-Luc Reichmann fait plus du double [d'audience, ndlr.] que le jeu de France 2. Ça dévisse totalement", a ajouté le présentateur, avant de préciser qu'il avait eu "des petites infos" concernant l'avenir de Laurence Boccolini à la tête du programme.

"Ils vont attendre fin décembre. Ils sont plutôt encore confiants à France Télévisions", a souligné Cyril Hanouna. L'animatrice devrait donc avoir jusqu'à la fin de l'année 2021 pour tenter d'inverser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles