Monica Bellucci sensuelle dans une robe moulante (wow !)

·2 min de lecture

On ne l’arrête plus ! Depuis quelques jours, Monica Bellucci révèle les premiers clichés de sa dernière campagne avec Cartier. Que ce soit dans une combi en cuir au décolleté ravageur, en combi orange, cuir et brushing seventies pile dans les dernières tendances mode ou encore en blazer et body sans rien d’autre avec… La belle brune à la plastique de rêve fait tourner la tête de ses plus fidèles admirateurs. Et il y a de quoi ! À 56 ans, Monica Bellucci affiche des courbes de rêve et son charme fou continue de séduire les plus grands magazines féminins et les plus prestigieuses marques de mode. Sorbet Magazine, Paris Match, Madame Figaro, Harper’s Bazaar, Vogue… Ils se l’arrachent tous ! Ces derniers mois, l’actrice italienne n’a cessé de jouer les mannequins en plumes, paillettes, décolleté à tomber et robe fendue, en manteau flashy tendance ou encore en body transparent sous une veste ouverte.

Très active sur la Toile, elle fait régulièrement le bonheur de ses 3,8 millions d’abonnés en postant des clichés irrésistibles sur Instagram… Quand elle ne joue pas les pin-up en corset serré qui bombe sa poitrine, elle ose le décolleté jusqu’au nombril ou encore la jupe moulante qui galbe ses jolies courbes… Et tout lui va à merveille ! Sur sa dernière publication Instagram, elle pose toujours pour la nouvelle campagne Cartier 2021. Et autant dire qu’elle affole la Toile avec une taille de guêpe, une poitrine bombée, des cuisses fuselées et un sublime fessier. Dans une robe noire ultra-moulante et légèrement froncée, elle en met encore une fois plein la vue ! Et à en croire les commentaires laissés par ses followers sous son post, elle n'a pas besoin d'en faire plus pour enflammer la Toile : "La plus belle femme du monde", "Juste wow", "Magnifique"… C’est encore un carton plein pour la maman de Deva Cassel

>>> Voir ici la photo de Monica Bellucci sublime dans une robe moulante

À lire aussi :

Monica Bellucci : sa fille publie un cliché sur lequel elle lui ressemble fortement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite