Montres : Bell & Ross dévoile la BR 01 Cyber Skull

·1 min de lecture

Ce garde-temps revisite l’art de la montre tête de mort. Son design quitte le registre vintage habituellement associé au Skull, pour s’ancrer dans la modernité. Le résultat ? Une montre à multiples visages, à la confluence de l’horlogerie, du design, du symbolisme et de l’audace créative.

Tout a commencé en 2009 quand Bell & Ross a dévoilé sa première BR 01 tête de mort qui bousculait avec audace les codes horlogers traditionnels. En près de 10 années d’existence, la famille Skull de Bell & Ross est devenue iconique et compte une dizaine de membres devenus tous collector. Aujourd’hui, la marque va encore plus loin avec la BR 01 Cyber Skull. Avec ses pans coupés et ses arêtes vives, elle présente une silhouette anguleuse qui rappelle celle de certains avions de chasse. Son boîtier est modelé comme le fuselage d’un chasseur F117. Elle est habillée de céramique noir mat : une teinte antireflet utilisée également sur certains véhicules militaires. Sa superstructure vitrée rappelle enfin, la verrière d’un jet.

Lire aussi.Bell & Ross : Un nouvel instrument urbain

Tranchant avec les formes horlogères classiques privilégiant les galbes et les rondeurs, l’architecture de la nouvelle BR 01 Cyber Skull impose sa créativité. Chaque élément de la montre, carrure, lunette, couronne, crâne, ossements, est ainsi structuré sous forme d’innombrables facettes qui sculptent les surfaces, créent des volumes et dessinent un tableau en 3D. Encastré dans le volume puissant de la boîte, le bracelet de caoutchouc est estampillé « BR », tel un sceau augurant une mythologie contemporaine.


Retrouvez cet article sur Paris Match