Le « mood » beauté de Elle : nos 6 coups de coeur de la semaine

Warning de saison : deux tiers des enfants exposés aux heures les plus chaudes de la journée ne sont pas protégés du soleil. Ce constat effarant est le résultat d’une étude* menée l’été dernier. Or, depuis plus de trente ans, les autorités sanitaires multiplient les campagnes de prévention solaire. Le nombre de cancers de la peau explose année après année et, nous le savons, ceux-ci sont liés aux coups de soleil sévères attrapés pendant l’enfance (trois seulement suffiraient).À lire aussi >> Coaching beauté : vaut-il vraiment mieux appliquer un SPF 50 qu'un SPF 30 ?Entre 11 heures et 17 heures, on met donc les petits à l’ombre ; chapeau, lunettes et vêtements protecteurs sont de rigueur ; on arrête aussi de penser que les crèmes solaires sont néfastes (il suffit de comparer le risque – minime d’allergie – versus le bénéfice – la protection d’un cancer potentiellement mortel). Crème solaire et ceinture de sécurité dans les voitures : même combat. Heureusement, pour faciliter la vie des parents, les brumes express ou les sticks transparents et non collants fleurissent. Bel été à tous. * Étude Safe menée par le groupe Pierre Fabre, dans sept pays, sur 8 000 personnes, entre août 2021 et janvier 2022.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles