Mort de Bernard Tapie : son débat musclé avec Jean-Marie Le Pen qui avait marqué les esprits

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il se sera opposé à l'extrême-droite toute sa vie. Bernard Tapie est mort dimanche 3 octobre 2021 entouré de sa famille comme l'a rapporté le quotidien La Provence. Depuis l'annonce de sa disparition, les hommages pleuvent. Ils sont venus aussi bien du monde artistique que du monde sportif et de la classe politique. Parmi ces nombreux messages, un tweet a pu étonner ceux qui connaissaient bien Bernard Tapie : celui de Jean-Marie Le Pen. "On a parlé et on parle encore des 'années Tapie', c'est dire le caractère exceptionnel de sa personnalité, je salue sa mémoire", a ainsi écrit l'homme politique de 93 ans sur son compte Twitter. Contacté par nos confrères de RTL, Jean-Marie Le Pen a ajouté : "Nous n'étions pas du même bord. Personnellement, j'étais dans l'opposition. Je l'ai rencontré à plusieurs reprises. C'était un battant, il s'était battu face à la maladie de façon très courageuse". Une façon de se remémorer leurs débats, toujours vifs.

Tout au long de sa carrière et plus particulièrement de sa carrière politique, Bernard Tapie avait lutté contre le Front National et ses idées. Et c'est à la télévision, à deux reprises, que les deux hommes ont mis leurs valeurs et idées en opposition. Le premier débat a été organisé sur TF1 en décembre 1989. Les deux hommes se font face, assis sur des tabourets hauts. Entre eux, se tient Patrick Poivre d'Arvor. Le plateau se transforme alors en ring. Les deux hommes parlent d'immigration, se coupent la parole et se menacent. Au terme de ce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles