• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mort de Bernard Tapie : les détails de sa dernière conversation privée avec Alain Delon

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Quelques semaines après avoir fait ses adieux à Jean-Paul Belmondo, Alain Delon pleure un autre de ses amis, Bernard Tapie. L'acteur avait eu sa dernière conversation avec l'entrepreneur en avril 2021, pendant l'enregistrement d'une interview avec Cyril Viguier pour TV5 Monde. BFMTV a diffusé une vidéo de cet échange téléphonique inédit le lundi 4 octobre 2021, au lendemain de la mort de Bernard Tapie. Au téléphone avec le Guépard, ce dernier avait évoqué le sujet de la mort : "Je ne me permets pas de conseiller quelque chose qui appartient à chaque personne. Pour ma part, la mort, c'est une étape de l'existence. Je continue de penser que c'est une étape seulement. Et que l'existence, elle va bien au-delà. Quand Brigitte Bardot va partir, plein de gens, dont moi, vont être très malheureux. C'est le cas d'Alain Delon."

Ému par ces mots prononcés d'une voix faible, Alain Delon, qui a souffert d'un deuxième AVC en juin 2019, a répondu : "Merci Bernard, c'est très beau tout ce que vous dites. Et c'est tristement très juste." Le père de Sophie Tapie a ensuite formulé une invitation : "J'espère qu'on aura l'occasion de prendre un café un de ces jours." "Avant de partir tous les deux", a ajouté Alain Delon. Une proposition qui n'a malheureusement pas pu être honorée.

Bernard Tapie, mort le dimanche 3 octobre 2021 après des années de combat contre un cancer, était un grand ami d'Alain Delon. Sur LCI le jour du décès, ce dernier s'est confié : "Je l'aimais beaucoup, on s'adorait, on se (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles