• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mort de Bernard Tapie : ce jour où il a compris qu’il avait "perdu" la bataille contre le cancer

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Qu'il soit aimé ou pointé du doigt, tous reconnaissent en l'homme d'affaires sa superbe et sa combativité. Bernard Tapie s'est éteint à 78 ans le 3 octobre 2021 après plusieurs années de bataille acharnée - quatre ans plus précisément, contre la maladie. L'ancien "Boss" de l'Olympique de Marseille luttait avec acharnement contre un double cancer de l'estomac et de l'œsophage. Le mari de Dominique Tapie se voulait pourtant encore rassurant en juin 2021 auprès de nos confrères de La Provence - quotidien qu'il chérissait particulièrement. "Il y a deux choses que je combats de cette façon : les idées et mon cancer. Et si vous saviez ce que je lui mets dans la tronche à celui-là. Il est mal tombé !", tonnait-il avec ardeur et même si sa voix hachée n'aurait pas dû lui permettre.

Il faut dire que Bernard Tapie y a cru jusqu'au bout. Si l'on croit les propos de son ami intime, Jean-Louis Borloo invité dans Télématin, lundi 4 octobre 2021, l'ex-ministre de la Ville peinait à croire en sa mort prochaine. Quand Thomas Sotto, nouvel animateur de la matinale de France 2, lui demande "s'il avait compris", l'homme politique se veut catégorique : "Non jamais !", répond-il avec un sourire triste. Et d'ajouter : "Ses deux cancers en ont ch** parce qu'il les a maltraités. Il a vraiment voulu leur mettre un genou à terre. Jusqu'au bout, jusqu'à peut-être vendredi (ndlr : vendredi 1er octobre 2021), il était avec sa femme et ses enfants, il avait réclamé ses chiens qu'il adorait. Je pense que là, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles