• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mort de Bernard Tapie : l'énorme coup de gueule de son fils Laurent en direct sur CNews

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le monde du sport est en deuil. Bernard Tapie, ancien président de l'Olympique de Marseille, est décédé le dimanche 3 octobre 2021 à l'âge de 78 ans. Il laisse derrière lui son épouse Dominique, ses quatre enfants et ses petits-enfants. Tout au long de sa vie, l'homme d'affaires a pris soin de défendre ses convictions, et ce, malgré les nombreuses rumeurs qui planaient sur lui. Mais si son tempérament de feu lui a permis de traverser de multiples épreuves, Bernard Tapie et sa famille ont beaucoup souffert des informations erronées qui circulaient à son sujet.

Raison pour laquelle Laurent, son fils, a tenu à passer un coup de gueule à l'antenne de CNews. Quelques heures après l'annonce du décès de Bernard Tapie, c'est dans l'émission Le Grand rendez-vous que Laurent Tapie s'est exprimé au sujet de son père. "Pendant 28 ans, les médias, vous avez dit des bêtises les unes après les autres. On a tout essayé pour les faire rectifier", a-t-il déclaré, avant d'être coupé par un bug technique. Sonia Mabrouk a ensuite précisé que l'homme de 46 ans souhaitait démentir les rumeurs concernant le parcours économique de son paternel.

Pendant de nombreuses années, Bernard Tapie a été accusé d'avoir licencié de nombreux salariés travaillant au sein des entreprises qu'il rachetait. Une information que Laurent a tenue à rectifier. "Les entreprises qu'il rachetait étaient mortes. Quand il prenait une boîte et qu'il y avait 1 000 personnes, si on en enlevait 300, c'était 700 postes qui étaient sauvés. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles