Mort du chef de Wagner : Volodymyr Zelensky accuse Vladmir Poutine d'avoir « tué » Evguéni Prigojine

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a accusé son homologue russe d'être responsable de la mort du fondateur de la milice Wagner, Evguéni Prigojine, survenue fin août dans des circonstances encore floues. Lors d'une conférence de presse à Kiev, le chef d'État a déclaré, sans fournir de preuves, que « le fait qu'il ait tué Prigojine, du moins c'est ce que disent les informations dont nous disposons tous, dit beaucoup de sa rationalité et de sa faiblesse ».

Le jet privé Embraer transportant Evguéni Prigojine s'est écrasé le 23 août alors qu'il se rendait de Moscou à Saint-Pétersbourg, causant la mort des dix personnes à bord, y compris deux autres responsables de Wagner, quatre gardes du corps et trois membres d'équipage. La cause de la chute de l'appareil n'a pas encore été établie, mais des témoins ont rapporté avoir entendu une détonation précédant le crash de l'avion.

À lire aussi Evgueni Prigojine enterre-t-il avec lui Wagner ?

Les soupçons de Biden

La disparition de la tête pensante de Wagner est survenue deux mois exactement après la brève rébellion de ses combattants contre le commandement militaire russe. Une insurrection qui a représenté la menace la plus significative à l'encontre du président Vladimir Poutine depuis son accession au pouvoir en 1999.

Avant même que l'agence russe de transport aérien ne confirme le décès d'Evguéni Prigojine dans ce crash, le président américain Joe Biden avait exprimé son manque de surprise, commentant : « Peu de...


Lire la suite sur LeJDD