Mort d'Evguéni Prigojine: Dmitri Outkine, le co-fondateur de Wagner, également à bord de l'avion

L'administration russe de l'aviation civile a confirmé ce mercredi soir la présence d'Evguéni Prigojine et de Dmitri Outkine dans l'avion accidenté au nord de Moscou. Les autorités ont indiqué qu'aucune personne à bord n'avait survécu au crash.

Mort d'Evguéni Prigojine: Dmitri Outkine, le co-fondateur de Wagner, également à bord de l'avion

Wagner a perdu ses deux fondateurs. Ce mercredi, le patron du groupe paramilitaire Wagner Evguéni Prigojine, à l'origine d'une rébellion en juin, son adjoint Dmitri Outkine et huit autres passagers sont morts dans le crash d'un petit avion privé au nord de Moscou en Russie, selon les informations de plusieurs autorités russes.

L'agence russe du transport aérien Rossaviatsia a en effet révélé la liste des passagers de l'avion effectuant une liaison Moscou/Saint-Pétersbourg qui s'est écrasé dans la région de Tver, tuant tous les occupants. Parmi cette liste, figurent les noms des deux hommes.

Un bras droit discret

Contrairement à son acolyte Evguéni Prigojine, Dmitri Outkine était très peu mis en avant sur les canaux de diffusion de la milice mais respecté par ses mercenaires. La chaîne Telegram "Grey Zone" liée à Wagner a salué ce mercredi soir un "héros de la Russie" qui "sera même après l'accident le commandant permanent" de la milice.

Avant de fonder Wagner en 2014, il avait servi comme lieutenant-colonel au sein du 700e détachement d'intervention de la 2e brigade des forces spéciales du GRU (Direction générale des renseignements militaires russes).

Il est difficile de retracer avec précision le parcours exact d'Outkine. Il aurait quitté ses fonctions au GRU afin de former le Corps slave, une société militaire privée déployée en Syrie en 2013, pour combattre aux côtés des troupes de Bachar el-Assad. En 2014, il fonde Wagner avec un proche de Vladimir Poutine, un certain Evgueni Prigojine, qui a fait fortune dans la restauration à la chute de l'URSS.

Autre détail, et pas des moindres, concernant Dmitri Outkine: il est un grand admirateur du IIIe Reich et d'Adolf Hitler, et ne le cache pas vraiment. Sur les rares clichés qui existent de cet homme, il arbore des tatouages représentant les insignes que portaient les SS durant la Seconde Guerre mondiale.

Huit corps retrouvés

Alors que dix personnes se trouvaient à bord de l'avion, seuls huit corps ont pour l'instant été retrouvés sur le site du crash selon un responsable des services de secours cité par l'agence Ria Novosti. L'agence TASS a, elle, mentionné sept corps récupérés.

Une enquête a été ouverte pour "violation des règles de sécurité du transport aérien". "Une équipe d'enquêteurs a été envoyée sur les lieux (...) pour établir les causes de l'accident", a indiqué dans un communiqué le Comité d'enquête russe.

Deux mois jour pour jour auparavant, Evguéni Prigojine - et par extension Dmitri Outkine - a été à l'origine en juin d'une rébellion dirigée contre l'état-major russe et le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, menée par ses hommes, qui ont brièvement capturé des sites militaires dans le sud de la Russie avant de se diriger vers Moscou.

Vladimir Poutine l'avait qualifié de "traître", sans prononcer son nom. Evguéni Prigojine avait rapidement renoncé à cette mutinerie, en plein conflit en Ukraine. Elle avait pris fin le 24 juin au soir avec un accord prévoyant son départ en Biélorussie, tandis que ses combattants pouvaient l'y rejoindre, entrer dans l'armée russe régulière ou retourner à la vie civile.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Crash en Russie/Evgueni Prigojine: Joe Biden dit "ne pas savoir de manière certaine ce qu'il s'est passé" mais que "pas grand-chose ne se passe en Russie sans que Poutine ne soit derrière"