Mort de Diego Maradona : des sommets du football à la drogue, la vie dissolue et chaotique du "Pibe de Oro"

franceinfo
·1 min de lecture

"Génie éternel", "légende", "meilleur joueur de tous les temps"... Les hommages du monde du football se succèdent depuis l'annonce de la mort du footballeur argentin Diego Maradona mercredi 25 novembre, à son domicile près de Buenos Aires. A 60 ans, l'Argentin sortait de l'hôpital où il avait été admis début novembre pour l'extraction d'un hématome sous-dural, situé dans la tête. Il en était ressorti huit jours après.

>> Mort de Diego Maradona : les réactions en direct

Pour certains, il sera toujours associé à ce quart de finale de Coupe du monde au Mexique en 1986 contre l'Angleterre, au cours duquel il a inscrit deux buts qui resteront dans l'histoire du ballon rond : celui de la main d'abord, celle "de Dieu" selon l'intéressé, puis ce slalom incroyable trois minutes plus tard sur 50 mètres qui scelle la victoire argentine. Quelques jours plus tard, le capitaine de la sélection soulève la Coupe du monde et devient un dieu vivant dans son pays.

Il a acquis le même statut dans le club de Naples, en Italie, où il a débarqué en 1984. Il entrera à jamais dans le cœur des tifosi napolitains en permettant à leur équipe de remporter un titre de champion d'Italie en 1987 et une coupe de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi