Mort de Frédéric Leclerc-Imhoff : Marc-Olivier Fogiel dévoile les premiers mots poignants de la mère du journaliste

C'est le cœur lourd et la voix tremblante que Marc-Olivier Fogiel a évoqué la mort de Frédéric Leclerc-Imhoff, un journaliste reporter d'images de la rédaction de BFMTV, lundi 30 mai 2022. Sur le plateau de la chaîne d'information en continu, le directeur général de BFMTV s'est souvenu de l'appel qu'il a passé à la maman du journaliste disparu dans l'exercice de ses fonctions en Ukraine. "Je vais vous raconter le coup de fil que j'ai passé à sa maman. Sa première réaction a été de demander comment allait Maxime [Brandstaetter, son collègue, ndlr.]. Elle était en larmes mais ça dit beaucoup de son engagement. Elle savait le métier de son fils", a-t-il ainsi confié la gorge nouée et les yeux rouges, avant d'assurer que la rédaction de BMFTV était en deuil après cette terrible perte. "Cela fait trois mois que les équipes de BFMTV sont sur le terrain. Frédéric pesait chaque minute de sa mission. Avec son équipe, ils décidaient où ils allaient. Ce soir, ce qui domine chez nous, c'est le chagrin mais aussi la fierté", a encore raconté Marc-Olivier Fogiel.

Quelques minutes plus tard, Marc-Olivier Fogiel a tenu à faire quelques précisions sur les circonstances de la mort de Frédéric Leclerc-Imhoff, âgé de 32 ans. "À distance, on essaie de mesurer la capacité de nos journalistes. Là, c'est la faute à la malchance. Ils étaient dans un véhicule blindé. Maxime, ce soir, va bien. Il est sorti de l'hôpital, il fait route vers l'hôtel. Il a eu un éclat d'obus dans la jambe, il est très choqué. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles