Mort de Jean-Luc Godard : 11 faits méconnus sur le cinéaste star de la Nouvelle Vague

© NANA PRODUCTIONS/SIPA

Jean-Luc Godard, célèbre réalisateur franco-suisse, est décédé ce 13 septembre à l’âge de 91 ans. L’occasion de (re)découvrir 11 faits méconnus sur le cinéaste.

Célèbre cinéaste, figure emblématique de la Nouvelle Vague et réalisateur aussi controversé que contradictoire, Jean-Luc Godard a rendu son dernier souffle ce mardi 13 septembre. Il avait 91 ans. Une triste nouvelle confirmée par sa famille à l’AFP. Si on connaît un grand nombre de ses films, à l’instar de « À bout de souffle », « Le Petit Soldat », « Le Mépris » ou encore « Pierrot le Fou », l’homme derrière la caméra se veut plus mystérieux.

1. Il était un grand sportif

Selon les dires d’Antoine Baecque, auteur de la biographie « Godard » (2010), Jean-Luc Godard était un grand sportif. Ski, natation, basket, football, tennis… Le sport faisait partie intégrante de son éducation bourgeoise. Il était également un grand lecteur du journal « L’Équipe ».

2. Il a seulement 29 ans lorsqu’il réalise « À bout de souffle »

En 1960, Jean-Luc Godard réalise son premier long-métrage. Intitulé « À bout de souffle », il fait aujourd’hui partie des œuvres les plus emblématiques de sa filmographie mais également du cinéma français et du mouvement de la Nouvelle Vague. Le film met en scène Jean-Paul Belmondo et l’Américaine, Jean Seberg. Lorsqu’il sort dans les salles obscures, « À bout de souffle » est un succès et réalise 2,2 millions d’entrées. À ce moment-là, Jean-Luc Godard n’a que 29 ans.

À lire aussi >>> Destin brisé : Jean Seberg, le dernier souffle d’une icône

3. Il a marché sur les mains pour...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi