Mort de Jean-Paul Belmondo : il était "vraiment en souffrance" durant ses derniers instants

·1 min de lecture

Un "bout de chemin" difficile. Dans 20h30 le dimanche, sur France 2 le dimanche 12 septembre 2021, Richard Anconina est revenu sur les derniers instants de son ami Jean-Paul Belmondo. Interviewé par Laurent Delahousse, l'acteur a déclaré : "Malheureusement, à la fin, au bout du chemin, il était vraiment en souffrance." Au journaliste d'ajouter : "Fatigué, vraiment." "Cet homme qui a représenté le physique, la force [...] Le voir comme cela, cela a été très compliqué pour moi", a enchaîné Richard Anconina, qui s'est également confié sur ce qu'il a ressenti lorsqu'il a appris la mort du Magnifique, six jours avant de donner cette interview. "Le jour où on a appris le décès de Jean-Paul, j’ai été vraiment impressionné, saisi, sonné, comme des millions de gens, a-t-il affirmé. Se dire qu’il n'est plus là, c’est compliqué."

Jean-Paul Belmondo et Richard Anconina ont été amis pendant plus de trente ans, depuis le tournage du film Itinéraire d'un enfant gâté, sorti en 1988. "C’était d’abord un partenaire et puis c’est devenu très vite un ami", a-t-il raconté. Avant de lui rendre hommage : "Toutes les valeurs qu’il véhiculait m’ont toujours touché, impressionné. Cet homme qui m’a accompagné [depuis l’enfance], c’était une énorme star. Et de voir cet homme aussi humble, si bienveillant, si accessible..."

Claude Lelouch, qui a réalisé le long-métrage dans lequel les deux acteurs jouent, était également revenu sur l'état de santé de l'icône du cinéma, affaiblie après avoir été victime d'un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles