Mort de Johnny Hallyday : sa gouvernante est toujours furieuse contre son médecin

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Johnny Hallyday - 2009 - Cannes DPA
Johnny Hallyday - 2009 - Cannes DPA


La gouvernante qui travaillait pour Johnny Hallyday de son vivant, Fati, s'est confiée sur les derniers instant du Taulier auprès de Paris Match ce 13 juillet, n'hésitant pas à évoquer la colère qu'elle éprouve encore contre le médecin de la star. Pour elle, celui-ci a menti sur l'état de santé du chanteur. Évoquant ce moment où Johnny a arrêté de manger, elle a révélé : "Le docteur a dit qu'après tout irait bien. Il a menti ce jour-là".
Johnny nous a effectivement quittés le lendemain, un coup dur pour Fati qui avait beaucoup d'affection pour son célèbre patron.
"Une fois, il est monté à l'étage où j'avais soigneusement aligné ses bottes, style Elvis Presley, avec des brillants partout. Il m'a remerciée : 'ça m'a fait plaisir, a-t-il dit, de les retrouver si bien alignées" s'est-elle souvenu au sujet de l'artiste qu'elle considérait comme un "gentleman".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles