Mort de Matthew Perry : huit mois après, « plusieurs personnes » pourraient être arrêtées

Huit mois après la disparition de Matthew Perry, les forces de l'ordre pourraient inculper « plusieurs personnes » liées au décès de l’acteur.

Huit mois après le drame, l’enquête touche à sa fin. En octobre 2023, Matthew Perry était retrouvé mort à domicile à Los Angeles. Les forces de l'ordre avaient alors ouvert une enquête et après plusieurs analyses, ils avaient découvert que la star de « Friends » avait fait une overdose de kétamine, une substance utilisée comme anesthésiant, pour soulager la douleur ou encore pour traiter l’anxiété. Un traitement que recevait Matthew Perry en perfusion afin de traiter sa dépression.

« Plusieurs personnes » visées par l’enquête

Cependant, ce mardi 25 juin, « People » déclarait qu’une source policière affirmait que l’enquête pourrait désormais s’orienter vers des accusations criminelles. Selon les nouvelles preuves des services de police, il semblerait que le comédien se serait procuré de la kétamine illégalement, pour un « usage récréatif ». Un nouvel élément qui a donc relancé l’enquête et qui pourrait conduire à l’arrestation de « plusieurs personnes » qui auraient illégalement vendu des médicaments à Matthew Perry. Le rapport des enquêteurs indique également que « des médicaments sur ordonnance et des pilules en vrac » avaient été retrouvées au domicile de l’interprète Chandler Bing.

Lire aussi :  « Friends » : le jour où Matthew Perry a persuadé Julia Roberts d’intégrer la série

Toujours selon les informations de « People », l’enquête « touche à sa fin » et le procureur des États-Unis...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi