Mort de Michel Piccoli : la rumeur d'une liaison avec Brigitte Bardot l'aurait profondément énervé

"Il avait du talent, de l'humour, et il aimait mes fesses". C'est ainsi que Brigitte Bardot a démarré son éloge à Michel Piccoli, dont on a appris le décès lundi 11 mai 2020. Ce message fait référence a une scène mondialement connue du film Le Mépris, réalisé par Jean-Luc Godard en 1963. Dans cette séquence d'une infinie tendresse, BB est étendue nue sur un lit et s'adresse à Michel Piccoli, qui interprète son époux, Paul Javal, subjugué par sa beauté. S'ensuit alors un échange devenu culte, dans lequel la sublime blonde détaille chaque partie de son corps en sollicitant l'opinion de son époux. "Tu vois mon derrière dans la glace ? - Oui. Tu les trouves jolies mes fesses ? - Oui, très.", répond Michel Piccoli, sur les violons de Georges Delerue.

"Piccoli va-t-il lui résister?"

C'est cette scène qui aurait donné lieu à des rumeurs, véhiculées par la presse de l'époque. Dans un article de France Dimanche dont se sont souvenus nos confrères de Gala, un journaliste aurait laissé entendre que les deux comédiens entretiendraient une relation amoureuse en dehors des plateaux de tournage. Le titre de l'article était : "Piccoli va-t-il lui résister ?". Des propos qui auraient plongé le comédien dans une colère noire. Surtout qu'à l'époque, Brigitte Bardot était en couple avec Sami Frey, à qui Michel Piccoli aurait immédiatement téléphoné afin de démentir la rumeur. Mais ce ne serait pas la seule personne avec qui le comédien aurait souhaité s'expliquer. Dans son autobiographie J'ai vécu dans mes rêves publiée en 2015 par son ami Gilles Jacob, la légende du cinéma français révèle avoir appelé l'auteur de l'article, furax, pour l'insulter. Ce dernier, surpris, lui aurait alors rétorqué que Michel Piccoli devrait, au contraire, être "heureux de cette publicité". Trois ans après la publication de l'article, l'acteur épousera Juliette Greco. De quoi mettre fin aux rumeurs une bonne fois pour toutes!

Quel est votre film préféré de Michel Piccoli ? Répondez à notre sondage :

À lire aussi

(...) Cliquez ici pour voir la suite