Mort de Patrick Dupond : ses fans émus par sa dernière photo Instagram

·2 min de lecture

C’est une véritable tragédie qui est venue frapper le monde de la danse, et de la télévision, vendredi 5 mars 2021. Patrick Dupond est décédé à l’âge de 61 ans, neuf jours seulement avant son anniversaire, des suites d’une “maladie foudroyante”. C’est son entourage qui a annoncé la triste nouvelle dans un communiqué transmis à l’AFP. Le danseur étoile – qui avait fait ses armes à l’Opéra de Paris, dont il a ensuite été le directeur artistique – était surtout connu du grand public pour son rôle de juré dans la célèbre émission Danse avec les stars, diffusée sur TF1. Malade depuis “quelques mois”, Patrick Dupond avait connu de nombreuses épreuves difficiles dans sa vie. Après un terrible accident de voiture qui l’avait rendu tétraplégique en janvier 2000, l’artiste avait sombré dans l’alcool et la dépression. Il avait finalement retrouvé la joie de vivre en même temps que l’amour, quatre ans plus tard. C’est d’ailleurs avec des mots très poétiques que Leïla Da Rocha, sa dernière compagne et collaboratrice, lui a dit adieu : “Patrick Dupond s’est envolé ce matin pour danser avec les étoiles.”

Après l’annonce de sa disparition, les hommages ont commencé à pleuvoir sur les réseaux sociaux. Ne sachant pas où se recueillir, les admirateurs de Patrick Dupond ont choisi d’exprimer leur chagrin sur son propre compte Instagram. Sous sa toute dernière publication, datée du 28 janvier 2021, l’on peut ainsi lire de nombreux messages de condoléances. “J’ai toujours adoré vous voir danser, et écouter vos interviews. Très attachant. RIP”, “Une étoile de plus dans le ciel. Reposez vous bien”, “Triste nouvelle, le monde artistique en deuil” , “Trop jeune, vous resterez un des plus grands danseurs de tous les temps”, “Dansez avec les étoiles comme vous l’avez fait toute votre vie”, “Condoléances à la famille, très bon danseur, paix à son âme”, “A tout jamais une étoile”, “Adieu Patrick”, “A jamais dans mon cœur”, “Une étoile qui ne cessera jamais de briller”, “Il nous a donné tant de bonheur, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite