Mort de Patrick Dupond : retour en images sur sa carrière mouvementée de danseur étoile - PHOTOS

·2 min de lecture

Une étoile s'en est allée au firmament. Le danseur Patrick Dupond est mort le 5 mars 2021, à l'âge de 61 ans, des suites d'une "maladie foudroyante". C'est Leïla Da Rocha, sa compagne et collaboratrice, qui l'a annoncé dans un communiqué publié par l'AFP. Une annonce surprenante qui a bouleversé bon nombre de personnalités et d'anonymes, comme son ami, le violoncelliste Gautier Capuçon à qui le danseur étoile avait envoyé un message peu de temps avant sa mort, ou encore Dorothée, l'ancienne animatrice télé, qui lui a rendu un hommage sur Twitter. La dernière photo postée par le danseur sur son compte Instagram, le 28 janvier 2021, qui représente une jeune danseuse entourée de livres, a ému ses nombreux fans qui lui ont rendu un dernier hommage.

Il faut dire que la danse représentait tout pour Patrick Dupond. Il a plongé dans la marmite lorsqu'il n'était qu'un enfant. C'est sa mère qui l'a inscrit à son premier cours de danse. Il a trouvé sa vocation. Le jeune Patrick commence son apprentissage avec Max Bozzoni, un ancien danseur de l'Opéra de Paris. Puis, en 1969, à l'âge de dix ans, il entre tout d'abord comme stagiaire à l'école de danse du prestigieux Opéra de Paris, avant de peu à peu, gravir tous les échelons de la maison qui construira sa carrière. Il intègre le corps de ballet du Palais Garnier, en 1975, à seize ans. Un an plus tard, il décroche la médaille d’or au Concours international de Varna, en Bulgarie, devenant ainsi le premier Français à obtenir cette récompense.

De Premier danseur, en 1979, il passe à danseur étoile, en 1980. Le summum d'une carrière, à seulement 21 ans. Il quitte ensuite la prestigieuse maison en 1987. L'année suivante, il est nommé directeur artistique du Ballet français de Nancy. Patrick Dupond a dansé sur des mises en scène des plus prestigieux chorégraphes, comme Maurice Béjart, Roland Petit ou encore Rudolf Noureev. C'est lui qu'il remplace au poste de directeur du ballet de l'Opéra de Paris, en 1990, sur la nomination de Jack (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite