Mort du prince Philip : plaintes, chute des audiences… la BBC dans la tourmente

·1 min de lecture

C’est le protocole. Après le décès de l’un des membres de la famille royale, une période de deuil national est mise en place au Royaume-Uni. Le vendredi 9 avril 2021, le palais de Buckingham annonçait la mort du prince Philip à l’âge de 99 ans. "C’est avec une grande tristesse que Sa Majesté la reine annonce la mort de son mari bien-aimé, Son Altesse Royale le prince Philip, duc d’Edimbourg. Son Altesse Royale est partie paisiblement ce matin au château de Windsor", pouvait-on lire sur le compte Instagram de la famille royale. Une mort qui laisse bien évidemment “un grand vide dans la vie” d’Elizabeth II, à laquelle il était marié depuis 73 ans, mais aussi dans le cœur des Britanniques et du prince Harry, qui a quitté les États-Unis pour Londres afin d’assister aux funérailles de son grand-père qui seront célébrées le 17 avril, lors d’une cérémonie en toute intimité.

Le décès du prince Philip était annoncé, comme le veut la tradition, par le biais d’un communiqué de presse aux deux organes de presse du pays, la BBC et la Press Association, qui ont eu la lourde tâche de rapporter l’information en même temps. À la suite de cette annonce, les drapeaux du pays ont été mis en berne à part celui de Windsor, qui ne sera baissé que lors de la mort de la reine Elizabeth II. Les chaînes de télévision britanniques ont également bouleversé leur programmation pour rendre hommage à Philip Mountbatten… en continu. Une initiative critiquée par les téléspectateurs.

En effet, la chaîne a reçu au (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite