Mort du Prince Philip : ce qui l'agaçait chez sa belle-fille Diana

·1 min de lecture

Une page qui se tourne dans l'histoire de la famille royale. Le 9 avril 2021, le prince Philip rendait son dernier souffle à l'âge de 99 ans. Une nouvelle bouleversante pour les aficionados de la couronne britannique, certes, mais qui n'a pas étonné les locataires du palais de Buckingham. Et pour cause, le père de Charles, Anne, Andrew et Edward enchaînait les hospitalisations depuis plusieurs mois. Samedi 17 avril 2021, l'ensemble de la famille royale s'était donnée rendez-vous au palais de Windsor pour lui rendre un dernier hommage... Une cérémonie à son image : digne et protocolaire. Cependant, si le prince Philip s'est toujours tenu à carreaux au côté de son épouse de toujours, la reine Elizabeth II, cela ne l'empêchait pas d'avoir des coups de sang. Comme l'explique Le Figaro, le prince Philip avait bien du mal à supporter certains comportements de son ex-belle-fille, Diana Spencer.

Lors des premières années de mariage du prince Charles et de la princesse Diana, le prince Philip fut un soutien infaillible pour le jeune couple. Et ce, même s'il était de ceux qui imposèrent cette union... Cependant, cette entente entre la mère de William et Harry et le duc d'Edimbourg ne durera pas. Lorsque le prince Charles et Diana Spencer divorcent en 1996, le mari de la reine Elizabeth II ne supportera pas le comportement de cette dernière. Et pour cause, dès sa séparation, elle n'hésitera pas à s'afficher en bikini à la plage, en bonne compagnie ou même en soirée mondaine avec ses amis. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite