Mort du prince Philip : qui va hériter de son titre de duc d'Édimbourg, qu'il avait reçu en cadeau de mariage ?

F.A
·2 min de lecture

Le prince Philip s'est éteint ce 9 avril, à l'âge de 99 ans. Époux de la reine Elizabeth II, il était duc d’Édimbourg depuis leur mariage. Un titre qui va maintenant revenir à l'un de ses fils. Explications.

Il était le "roc" de la reine Elizabeth II, celui qui l'a soutenue pendant 74 ans, et qui a consacré sa vie entière à la Couronne, totalisant un record de 22 000 engagements officiels jusqu'à sa retraite en 2017. Le prince Philip s'est éteint ce vendredi matin, à l'âge de 99 ans, comme l'a annoncé dans un communiqué Buckingham Palace. Grand patriote britannique, héros de guerre, et ancien lieutenant de la Royal Navy, le mari de la reine n'était pourtant pas né au Royaume-Uni...

Philip a reçu son titre en cadeau de mariage

Lorsqu'il a vu le jour, en 1921, à Corfou, le frère de son père était roi de Grèce. En temps que membre de la maison de Glücksburg, la maison dirigeante du Danemark, Philip était donc à la fois prince de Grèce et de Danemark, et donc dans la lignée de la succession aux deux trônes.

Des titres royaux auquels il a renoncé pour épouser Elizabeth alors princesse, en 1947, à l'abbaye de Westminster. Par la suite, lorsque Elizabeth II est montée sur le trône, en 1952, elle a fait de Philip un prince officiel du Royaume-Uni, par lettres patentes.

Naturalisé britannique l'année de son mariage, Philip avait pris le nom de ses grands-parents maternels, Mountbatten. Son beau-père, le roi George VI, lui avait alors donné le titre de duc d'Édimbourg en cadeau de mariage, ainsi que celui d'altesse royale.

Edward sera duc d'Édimbourg lorsque Charles deviendra roi

Comme le veut la tradition, à sa mort, c'est donc...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi