Mort de Robert Hossein : Philippe Torreton rend hommage à "un grand monsieur du théâtre"

·1 min de lecture

Robert Hossein est mort, jeudi à l’âge de 93 ans après "un problème respiratoire" selon sa femme Candice Patou. Évoquant sa relation avec le metteur en scène et sa vision du 6e art, l’acteur Philippe Torreton a tenu à lui rendre hommage au micro d’Europe 1 : "Je lui tire mon chapeau, c’était un grand monsieur du théâtre."

>> A LIRE AUSSI - "J'aime passionnément ce métier" : l'autoportrait de Robert Hossein sur Europe 1

Le théâtre en grand

"Il a voulu aller vers des grands spectacles dans des grands lieux", souligne d’abord Philippe Torreton, citant en exemple les pièces sur le thème de la Révolution française, ou de grandes figures comme Jésus ou Napoléon. Ce souhait répondait selon lui à la nécessité de rendre le théâtre accessible à un public pas forcément connaisseur.

Cette vision d’un théâtre quelque peu grandiloquent, nécessitant le recours à des moyens humains et techniques importants, lui aurait valu quelques moqueries, du propre aveu de Philippe Torreton. Injustifiées selon ce dernier : "Peu importe le premier pas que l’on fait, l’important c’est d’en faire un. Il avait cette envie de rassembler le plus possible."

"Il a fait confiance à des tas de jeunes acteurs" 

Philippe Torreton se souvient également de Robert Hossein comme de celui qui a lancé de nombreux acteurs, d’Isabelle Adjani à Jacques Weber. "Il a fait confiance à des tas de jeunes acteurs". Le metteur en scène, qui a dirigé le théâtre Marigny, pouvait entretenir de véritables relations de confiance ave...


Lire la suite sur Europe1