Mort de Sandrine de 4 mariages pour une lune de miel : son mari ne laissera pas le confinement gâcher ses adieux

Il craignait de ne pouvoir se rendre aux obsèques de sa femme. David Delchambre a perdu Sandrine, tout juste âgée de 30 ans, ce 16 mars des suites d’un cancer des poumons. Une terrible épreuve qui a bien failli être encore plus difficile à supporter. En effet, à cause des mesures de confinement en France, comme en Belgique, tous les rassemblements, y compris les funérailles, sont interdits.

Alors comment va s’organiser l’enterrement de Sandrine, prévu ce vendredi en Belgique, dans ce contexte exceptionnel ? David Delchambre avait d’abord expliqué sur sa page Facebook qu’il assisterait, quoi qu'il arrive, à cet ultime adieu : “concernant les nouvelles directives de l’Etat fédéral qui ont déclaré le confinement, je laisserai à chacun d’entre vous le libre choix de venir que ce soit au funérarium ou même aux funérailles. Moi personne ne m’en empêchera. Vous êtes tous majeurs et vaccinés et honnêtement avec ce qu’il m’arrive en ce moment ce n’est sûrement pas le Covid 19 qui me fait peur”.

Mais quelques heures plus tard, le mari meurtri a repris la parole pour annoncer à ses proches une nouvelle plus apaisante : “les funérailles sont maintenues la seule chose c’est que chacun devra respecter une distanciation sociale acceptable. Le regroupement de personnes dans ce cas de figure sera accepté mais en respectant le point cité ci-dessus. Je fais donc appel à votre civisme mais venez rendre hommage à mon épouse lors de son dernier voyage".

Quelques jours suivants la diffusion du mariage du couple sur TF1, David s’était confié avec beaucoup d’émotions à Femme Actuelle, se livrant notamment sur la maladie de sa femme : “Sandrine est une femme qui mérite le respect, elle est un exemple pour les personnes qui vivent ce combat. Elle a une force de caractère énorme et se bat depuis maintenant deux ans. C'est son cinquième cancer. Cela a commencé par un cancer du col de l'utérus, mais il était très agressif et a envahi le corps entier. Un mois après la fin du tournage, elle a eu une

(...) Cliquez ici pour voir la suite