Mort de Wes Madiko, le chanteur du tube mondial “Alane”

·1 min de lecture

C'est toute une génération qui pleure la disparition de Wes Madiko. Pour cause, en 1997, avec son tube Alane, il a battu tous les records. Seulement, vendredi 25 juin 2021, le chanteur a rendu son dernier souffle. La mauvaise nouvelle a été annoncée par le groupe Deep Forest, sur Facebook, qui avait déjà collaboré avec l'artiste. "Je suis très triste de vous annoncer le décès de Wes Madiko… Nous avons collaboré sur quelques chansons, nous avons fait une tournée mondiale, je garde un souvenir de lui en train de rire et de sauter sur scène. Reste en paix Wes", a-t-il écrit. Cette information a rapidement été confirmée par Djily Smith, son co-producteur, sur les réseaux sociaux. Concernant les causes de sa mort, rien n'a encore été officialisé mais certaines sources assurent que Wes Madiko serait mort dans une clinique alors qu'il était en pleine opération chirurgicale. Il se faisait opérer à la suite d'une infection nosocomiale. Il avait seulement 57 ans.

Le parcours du chanteur a été pour le moins atypique puisqu'il a commencé à chanter dans son village de Mouataba au Cameroun dès le plus jeune âge. Il a rapidement été repéré par des touristes qui ont tout de suite senti en lui le potentiel d'un grand artiste. Après avoir beaucoup réfléchi, il a pris la décision de quitter son pays pour rejoindre l'Europe dans l'espoir de percer dans la musique. Mais c'est finalement depuis les Etats-Unis qu'il est parvenu à lancer sa carrière avec l'album Welenga, produit par Michel Sanchez, le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles