La mortalité périnatale ne parvient toujours pas à baisser

·1 min de lecture

Le taux de mortalité périnatale fait le rapport entre le nombre de bébés nés sans vie et de bébés décédés au cours des 7 premiers jours suivants leur naissance, et l’ensemble des enfants nés vivants à partir de 22 semaines d’aménorrhée. En 2019, ce taux s’élevait à 10,2 pour mille naissances. Il était de 10,4 ‰ en 2018 et de 10,6 ‰ en 2017, rapporte la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) dans une nouvelle étude.

En 2019, 742 044 accouchements ont été recensés, qui ont donné naissance à 748 121 nouveaux-nés vivants et 6388 enfants mort-nés. Le taux de mortinatalité (les enfants nés sans vie par mort fœtale spontanée ou interruption médicale de grossesse) était de 8,5 pour 1000 naissances totales en 2019, en très légère baisse après 4 années très stables, proches de 9 pour 1000. La mortinatalité est très dépendante de l’âge gestationnel, du nombre de fœtus et de l’âge de la mère. Le taux de mortinatalité par mort fœtale spontanée est de 5,2 pour mille et représente 61 % des enfants morts-nés.

Un peu plus de 1000 décès dans la semaine qui suit la naissance

Les données de la DREES permettent aussi d'avoir les chiffres de la mortalité néonatale précoce, c'est-à-dire le nombre de décès survenus dans les 7 premiers jours de vie. En 2019, le taux de mortalité néonatale précoce s’élevait à 1,7 pour 1000 naissances vivantes, soit un nombre de 1302 décès néonatals (...)

Lire la suite sur Topsante.com

L'ONU s'inquiète d'un recul de lavaccination infantile
Infertilité : causes, diagnostic, prise en charge
Prostitution des mineures : comment l'Etat compte-t-il agir ?
On donne encore trop de médicaments aux enfants de moins de 6 ans
Covid-19 : qu'est-ce que le syndrome inflammatoire multi-systémique (PIMS) de l’enfant ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles